Isenau 360 - Domaine Alpin Authentique

Un Laboratoire du Tourisme doux visant la reconstruction et l’exploitation du domaine d’Isenau. 4 saisons, éco-responsabilité et authenticité sont nos priorités.
montrer mon soutien à isenau 360Dossier de sponsoring

Message du Groupe de Travail

Les Diablerets, le 21 janvier 2020

Chers Amis d’Isenau,

Nous espérons que vous avez profité de la fantastique météo que nous avons eues pour cette fin d’année 2019 et des JOJ 2020 ! Les conditions sur les domaines skiables du Meilleret et du Glacier ont été superbes. 

Durant cette période et suite à la publication du dernier communiqué en décembre, les membres du Groupe de travail et ceux de la Fondation ont été sollicités à plusieurs reprises pour obtenir des compléments d’information. Fort de ce constat et en vue de la séance d’information du 22 février prochain, nous partageons avec vous dans ce communiqué quelques points importants soulevés lors de ces échanges :

Nécessité d’Isenau : l’intérêt pour Isenau n’a pas faibli et bon nombre aurait préféré que le domaine puisse être ouvert pendant ces vacances. Cela conforte le Groupe de travail Isenau 360 dans ses actions. Un domaine comme Isenau, offrant l’accès à une offre de ski en neige naturelle et des pistes optimales pour les débutants ainsi qu’à une offre 4 saisons durable et responsable a plus que jamais sa place dans l’offre touristique de la station pour compléter intelligemment l’offre actuelle. 

Qu’est-il advenu des donations faites à la Fondation ? Bien évidemment, vu que vos fonds ont été confiés à une fondation, ceux-ci sont bloqués sur un compte en banque et ne pourront être débloqués que par le lancement de la reconstruction ou rendus à leurs propriétaires si le projet ne se réalise pas.

Y-a-t-il encore une chance d’y arriver ? Oui, bien sûr ! Le projet n’a jamais été aussi proche d’aboutir et les partenaires concernés sont tous alignés sur le projet Isenau360.

Le temps passe et la Fondation a demandé de prolonger les dons deux ans supplémentaires, dois-je encore patienter au risque qu’on me demande de patienter à nouveau ? Le Groupe de travail Isenau 360 a recommandé à la Fondation de prolonger de deux ans les dons car c’est le délai nécessaire pour s’assurer que le financement du projet soit finalisé, que les oppositions soient levées et que l’enveloppe financière puisse passer en votation au parlement cantonal. Il n’y aura pas de délai supplémentaire demandé, l’objectif du Groupe de travail est de pouvoir soumettre le dossier complet à l’OFT au plus tard début 2021 avec l’objectif de reconstruire la télécabine pour l’hiver 2021-2022.

Que s’est-il passé depuis la séance d’informations d’avril 2019 ? Le groupe de travail a essentiellement travaillé sur la plausibilité de la rentabilité économique du domaine en soumettant à nouveau ce dossier à Monsieur Laurent Vanat, expert reconnu en la matière, qui a conclu cette fois à une rentabilité sous conditions, ce qui est un critère obligatoire pour une demande de financement cantonal. Egalement, nous avons pu rassembler les partenaires concernés et définir avec eux que le futur d’Isenau sera un domaine autonome propriété d’une coopérative, intégré au Magic Pass et exploité grâce à l’aide des partenaires concernés, en particulier TVGD en ce qui concerne les remontées mécaniques.

Qu’en est-il des oppositions ?

Il ne reste plus qu’une opposition à ce jour. Le Tribunal Fédéral doit se positionner sur le fond. Sans être en mesure de donner un délai déterminé, nous estimons que le jugement sera rendu avant la fin de l’année et restons positifs sur le fait le résultat ne remette pas en question le contenu du Plan partiel d’affectation (PPA) en vigueur lequel est un élément indispensable pour l’Office fédéral des transports lequel délivre l’autorisation d’exploiter. La question du plan d’inventaire national des bas-marais n’a pas pour effet de remettre en question le PPA, l’inventaire fédéral s’impose et sera appliqué tel quel.

Qu’en est-il du financement cantonal ? Le fait que le PPA soit actuellement en vigueur, même si soumis à recours, et que la rentabilité est démontrée, nous permettent de soumettre à nouveau le dossier au canton. Vu notre positionnement 4 saisons, le dossier devrait correspondre au programme d’investissements soutenus par les services concernés avant d’être soumis aux différentes instances cantonales qui pourront statuer sur son financement. Il est toutefois obligatoire pour le Canton que le critère des fonds propres soit également respecté d’où l’importance que chaque donateur maintienne son don jusqu’à décision finale.

Que reste-t-il à faire ? Comment pouvons-nous aider ?

Le Groupe de travail s’emploie à finaliser les conditions soulevées par l’expert et travaille sur le financement de l’Ecocentre-Restaurant qui doit remplacer l’actuel restaurant. Pour concrétiser ces points, nous avons besoin, comme évoqué, de consolider les fonds propres et vous pouvez nous aider de différentes manières selon les modèles proposés ici

(rappel : aucune demande de libération de fonds ne sera demandée avant que la concrétisation du projet ne soit confirmée) :

  1. En maintenant vos dons dans la Fondation jusqu’à fin 2021, date à laquelle le projet DOIT être réalisé
  2. En faisant une promesse de don nouvelle ou additionnelle à l’attention de la Fondation
  3. En faisant une promesse de souscription de parts de 200 CHF de la future société coopérative propriétaire des infrastructures (à constituer prochainement par la Fondation)
  4. En rejoignant le Club des Amis ou le Club des partenaires Privés d’Isenau 360
  5. Via un sponsoring pour les entreprises qui souhaitent associer leur image au futur domaine Isenau 360

Jusqu’à quand doit-on consolider les fonds propres ?

Notre objectif est de les consolider d’ici au 31.5.2020 afin de présenter un dossier complet aux services de l’Etat de Vaud.

De combien de fonds supplémentaires s’agit-il (dons, parts de la coopérative) ? Minimum CHF 1’000’000 idéalement CHF 1’500’000.

Pourquoi ce besoin de fonds propres additionnels ? Pour assurer la reconstruction de la télécabine et parce que la structure propriétaire du domaine sera nouvelle et que, comme pour tout projet entrepreneurial, il est nécessaire de disposer de liquidités pour le paiement des premières charges d’exploitation et pour pouvoir faire face, si nécessaire, à une éventuelle mauvaise première saison (retards, météo défavorable, …).

A combien se montent les sources de financement annuelles supplémentaires recherchées par le biais des Clubs et du sponsoring ? Selon le business plan présenté, entre CHF 200’000 et CHF 250’000.

Comme vous l’aurez compris, le projet arrive maintenant dans sa phase finale et, à nouveau, rien ne pourra se faire sans vous.

Nous vous donnons rendez-vous à la séance d’information publique qui aura à lieu à la Maison des Congrès Claude Nicollier aux Diablerets

le samedi 22 février 2020 à 18h30

Venez et découvrez le projet dans son ensemble avec les détails financiers et les potentialités qui feront de ce domaine l’étendard du développement et du tourisme durable dans cet écrin que sont les Alpes Vaudoises.

 Vive Isenau !

 

 

 

 

Le projet Isenau est encore possible… à nous de transformer cette opportunité en succès !

Suite à la dernière Newsletter de la Fondation pour la sauvegarde d’Isenau, le groupe de travail indépendant vous présente son organisation et les premiers développements de son action.

Tout d’abord, le résultat du sondage qui a débuté fin novembre et qui se poursuit, ainsi qu’une liste de questions – réponses (FAQ).

Un domaine 4 saisons

En hiver, grâce à son enneigement naturel. En été, avec sa flore et sa faune. Au printemps, lorsque la nature s’éveille. En automne, lorsqu’elle devient généreuse et colorée. Isenau, un bonheur à l’état pur pendant 4 saisons.

Km de pistes

km de rando

saisons

Les pôles de compétences

Le groupe de travail est un collectif de personnes entretenant un lien fort avec Les Diablerets et le domaine d’Isenau. Ses participants mettent bénévolement à contribution leurs compétences et réseaux professionnels pour développer un Laboratoire du Tourisme permettant la reconstruction et l’exploitation du domaine d’Isenau.

Si vous êtes intéressés à partager vos idées ou votre savoir-faire, nous serions heureux de recevoir vos propositions.

Communication

Composé de spécialistes du marketing, de la communication traditionnelle ou digitale, de créateurs de contenus et d’une graphiste, ce groupe de travail se concentre sur la communication du projet Isenau 360.

Finances

Composé d’experts du domaine, ce groupe de travail se concentre sur l’investissement nécessaire pour le financement du projet et sur le business plan à long terme.

Durabilité-éco-activités

Composé de profils variés, ce groupe étudie et évalue les diverses activités 4 saisons qui pourraient être intégrées au projet. Il est également en charge d’étudier l’intégration de l’écoresponsabilité à Isenau.

Restauration & Infrastructures

Composé de profils variés, d’épicuriens et de spécialistes de la restauration, ce groupe de travail évalue les variantes de rénovation du restaurant ainsi que le développement d’un concept intégrant confort, écologie et gourmandises locales.

Contacts stratégiques

Composés de profils variés, ce groupe de travail maintient une relation suivie avec les partenaires et intervenants clés du projet Isenau 360.

Juridique

Composé d’experts du domaine, ce groupe de travail étudie les aspects structurels pour optimiser le fonctionnement et la gouvernance à venir du projet Isenau360.

Remontées Mécaniques

Composé de spécialistes du domaine ce groupe évalue les meilleures options pour la construction d’une nouvelle télécabine ainsi que la remise en état et l’entretien des remontées mécaniques existantes.

Membres du Groupe de Travail

Ils s’engagent bénévolement pour faire revivre Isenau

Philippe Gallaz

Porte parole et coordination, groupes contacts stratégiques, finances, restauration
LinkedIn

Plus d'infos...

Philippe Gallaz Ormonan d’origine et de coeur, Fort d’une expérience de plus de 25 années dans les domaines des technologies et des RHs, Philippe est au bénéfice d’une expérience avérée de management d’équipes et de projets, de gestion des opérations et du changement et d’entrepreunariat. Il a participé à la création et au développement de nombreuses sociétés en tant que fondateur, associé ou administrateur.

Thierry Weber

Coordination, Groupe activités, éco-responsabilité et communication
LinkedIn

Plus d'infos...

Médecin, Thierry Weber est partenaire-fondateur d’une agence de communication medico-scientifique européenne et est actif en consulting pour des start-ups en sciences de la vie et innovation. A ce titre, il a l’habitude de mener des projets assez complexes. Il enseigne notamment le marketing médical à l’Université de Lausanne. Son lien avec les Diablerets est très fort, puisque sa famille y monte, toujours en tant que résidente secondaire quatre saisons, depuis six générations. En participant au projet Isenau360, Thierry aimerait contribuer à redonner à ce village et ses habitants tout ce que sa famille a reçu d’eux et…boire du Bitter à Isenau en tongs.

 

Stéphane Bise

Coordination, Groupe, Juridique
LinkedIn

Plus d'infos...

Stéphane Bise, né à Ouchy (Lausanne), vivant à Lutry et résident secondaire aux Diablerets, est un amoureux du Canton de Vaud et un fan d’Isenau où il a appris à skier en famille. Au bénéfice d’une longue expérience entrepreneuriale dans les domaines des RH et de la prévoyance professionnelle, passionné de nouvelles technologies, disposant d’une solide formation juridique, Stéphane est prêt à mettre toutes ses compétences et son énergie au service du renouveau du domaine d’Isenau !

Eric Mermod

Coordination, Groupe Juridique, Remontées Mécaniques, Contacts Stratégiques
LinkedIn

Plus d'infos...

Eric Mermod, originaire d’Ormont-Dessous et domicilié à Ormont-Dessus, marche, skie, vole (jamais à la Coop) depuis 47 ans autour du massif des Diablerets. Membre du Conseil communal dès le début des années 90, ses engagements dans la commune ont été multiples que ce soit à la commission des finances, à l’Office du tourisme ou au sein du Glisse Club, association émérite qui a organisé les premières compétitions de monoski aux Pierres-Pointes et des championnats nationaux de snowboard dans les années 80-90 et sans parler des soirées du B’Bar à Mon Abri… Master en droit, il exerce ses activités dans la région lausannoise au sein du fonds de placements immobiliers La Foncière, côté en bourse, en tant que secrétaire général. Cet hyperactif, gère sa propre société de gestion de droits et conseils en business musical, myMusicRights Sàrl, pour le compte d’environ 250 artistes suisses, suisses-allemands (!) et étrangers, dont l’extraordinaire Bastian Baker bien connu des Ormonans, Sophie Hunger et la clique de Makala, Slimka et Di-Meh pour les plus jeunes ou Cédric Pescia pour les plus raisonnables. Engagé dès le départ pour créer ce projet communautaire d’Isenau360°, parce que on peut faire sans, mais ce serait quand même mieux avec!

Arnaud Ader

Groupe Durabilité-éco-activités

Plus d'infos...

Arnaud Ader est Ormonan d’adoption, il à grandi près de Paris, puis est venu aux Diablerets en 2008 pour apprendre le métier de charpentier, qu’il exerce aujourd’hui comme indépendant. Marié à une fille des Ormonts, père de famille, fervent pratiquant de ski-alpinisme, escalade, parapente et randonnée, il est très enthousiaste à l’idée de mettre ses mains et ses connaissances au service d’un projet comme Isenau 360 degrés. Son objectif serait de faire partager le bonheur d’être en montagne et surtout à Isenau oú les arrières grands-parents de ses trois filles fabriquaient encore du fromage il y à quelques années…

Catherine Borghi

Groupe Durabilité-éco-activités 

Plus d'infos...

Née au pied du domaine d’Isenau, cette montagne fait partie de sa vie depuis son plus jeune âge. A 18 mois elle prenait déjà la télécabine construite par son grand-papa en 1953 et rénovée par son papa en 1974 pour faire ses premiers virages dans ce magnifique cadre, tellement propice à l’apprentissage du ski. Et c’est sur les pistes d’Isenau qu’est né son amour et sa passion pour le ski qui l’ont finalement bien des années plus tard mené jusqu’aux Jeux Olympiques. Retraitée du ski de compétition, elle a depuis repris l’entreprise familiale de construction avec son frère et reste très active dans le milieu du ski en tant que vice-présidente du ski-club des Diablerets, mais aussi entraîneur des jeunes et membre de l’école suisse de ski des Diablerets. Elle est également maman de deux garçons qui ont eu la chance de juste connaître les mythiques cabines rouges et donne volontiers de son temps et surtout de son expérience acquérie lors de ses 20 années de compétition qui l’ont fait voyager dans des stations du monde entier, ceci pour permettre aux générations futurs de eux aussi découvrir ce lieu magique qu’est Isenau…

Janaïne Aymon

Groupe communication
LinkedIn

Plus d'infos...
Bio en attente

Alain Candelas

Groupe Durabilité-éco-activités

Plus d'infos...
Amoureux des sommets depuis ma tendre enfance, alors que né en ville, mon désir a toujours été de vivre en montagne. Ce rêve s’est concrétisé en 2009 lorsque j’ai pu construire et venir m’établir aux Diablerets avec ma femme et mon petit garçon.
La région et le domaine d’Isenau sont magnifique, tant pour les activités d’hiver que la période d’été.
Le projet d’Isenau 360 est capital pour notre région et notre économie locale !
Architecte indépendant depuis 24 ans, je serai heureux de pouvoir mettre toutes mes compétences dans ce magnifique projet.

Yves-Claude Aubert

Groupe Finances
LinkedIn

Plus d'infos...

Administrateur indépendant & conseiller de sociétés, Yves Claude est au bénéfice d’une grande expérience dans les métiers de la banque et des services financiers.
Concepteur et entrepreneur confirmé, il a notamment conduit de 1994 à 2006 de nombreuses initiatives stratégiques pour le groupe BCV; tant dans la création et le pilotage de nouveaux modèles d’affaires en Suisse et à l’étranger que dans la gestion du changement et de la croissance.
Depuis 2007, Yves Claude investit son temps et son énergie au profit de sociétés dynamiques qui partagent son sens entrepreneurial et de l’innovation. Ses principaux mandats d’administrateur indépendant sont avec le groupe bancaire Reyl & Cie et le broker européen Kepler Chevreux.
Yves Claude est titulaire d’un Executive MBA de l’IMD et des degrés d’Analyste Financier & Gestionnaire de Fortunes du CFPI.

Cécile Duboeuf

Groupe communication, restauration

Plus d'infos...

Cécile Duboeuf est arrivée aux Diablerets à 20 ans pour un job de saison dans la restauration et n’est jamais repartie du village très longtemps!
Si son parcours professionnel l’a emmenée aux quatre coins du monde dans différents domaines liés à l’événementiel, la logistique et à la communication, elle gère désormais une agence immobilière au coeur de la station.
Volontaire, rassembleuse et téméraire, cette sportive met son énergie et sa fougue à disposition pour relever un nouveau défi: faire naître Isenau 360.

Vincent Bardy

Groupe Durabilité-éco-activités
LinkedIn

Plus d'infos...

Vincent Bardy a travaillé 5 années dans la horlogerie de luxe dont 2 ans en Allemagne. Puis 12 ans dans l’industrie du ski et de la distribution d’articles de sport. Également Chargé de cours à la HEG de Fribourg. Adeptes des sports Outdoor hiver et été. Un homme sain de corps et d’esprit qui aime le gruyère et le bon vin. Marié, 2 enfants, il vit depuis peu dans le plus beau village du monde!

Raphaël Dupertuis

Groupe communication
LinkedInInstagram

Plus d'infos...
Originaire des Ormonts, Raphaël Dupertuis a grandi en plaine mais une partie de son coeur est toujours restée dans ce coin de paradis. Grâce à une collaboration avec Glacier 3000, pour qui il arpente les pistes armé de son appareil photo, les Diablerets sont presque devenus une seconde maison et c’est avec un immense plaisir qu’il y vient régulièrement. Photographe et rédacteur indépendant, il est aussi créateur de sites web, notamment celui d’Isenau 360. Pour lui, l’aspect convivial, familial et naturel d’Isenau en font une destination de choix, en pleine adéquation avec la philosophie des Diablerets, et qui mérite d’être sauvée.

Michel Fontana

Groupe Durabilité-éco-activités
LinkedIn

Plus d'infos...

Bio en attente

Jérémy Foster

Groupe Durabilité-éco-activités
LinkedIn

Plus d'infos...

Bio en attente

Claude Lacroix

Groupe Restauration

Plus d'infos...

Bio à venir

Laurent Manzoni

GroupeDurabilité-éco-activités

Plus d'infos...

Bio en attente

Alain Métraux

Groupe Remontées Mécaniques

Plus d'infos...

Alain Métraux, domicilié aux Diablerets depuis bientôt trente ans, est un spécialiste des remontées mécaniques, titulaire du brevet fédéral de spécialiste en transport à câble. Il a occupé diverses fonctions à Glacier 3000 ainsi qu’au Meillerets, lui permettant d’acquérir une grande expérience sur toutes les facettes d’une entreprise de remontées mécaniques. Il crée sa propre entreprise en 2012, MECANICAL, située à Vers l’Eglise dans le bâtiment de la Station service Busset et active dans la vente et la réparation mécanique de toutes installations et machines pour les entreprises comme les privés. Il effectue également des travaux d’usinage et de construction métallique. A l’occasion, il assume la responsabilité ad interim relative à l’exploitation de remontées mécaniques, comme à Charmey en 2018. Il a fait partie du Conseil communal durant trois législatures. Passionné de sports de montagne, Alain est un skieur, un randonneur à ski , à pied et en VTT. Il apprécie la visite de destinations de montagne étrangères, ce qui lui permet de partager l’expérience d’autres lieux.

Luc Péneveyre

Groupe Durabilité-éco-activités

Plus d'infos...

Bio en attente

Myriam Pichard

Groupe communication
LinkedIn

Plus d'infos...

Résidente secondaire assidue grâce à ses grands-parents, elle a, comme beaucoup d’entre nous, appris à skier à Isenau. Mais, on la soupçonne d’être tombée amoureuse des Diablerets déjà après avoir fait sa première visite à l’âge de deux semaines ! Membre active du Glisse Club, elle découvre l’organisation d’événements et la communication.
Au skatepark, elle rencontre son mari, vous l’aurez deviné : un ormonan !
Son visage vous est sûrement connu puisqu’elle a été responsable de l’office du tourisme pendant 5 ans, avant de rejoindre Glacier 3000. Spécialiste en communication et stratégie digitale à Debout sur La Table, elle trouve en la version 360* d’Isenau LE projet pour lequel elle met volontiers bénévolement à disposition son réseau et ses compétences.

Christoph Stoeri

Groupe Remontées Mécaniques
LinkedIn

Plus d'infos...

Christoph Stoeri, domicilié à Blonay, est propriétaire depuis plus que 15 ans d’un appartement aux Diablerets. Agé de 59 ans, ingénieur EPFL en mécanique et titulaire d’un MBA HEC Lausanne, Christoph a assumé des responsabilités importantes auprès de Bombardier Transport, des CFF Infrastructures (responsable de maintenance pour l’ensemble des infrastructures CFF) et dans plusieurs entreprises privées. Il a été amené à gérer des projets complexes de grande taille. Actuellement, il est directeur de  Kummler+Matter Romandie, une entreprise de 150 personnes, qui a réalisé, entre autres, le câblage des nouvelles installations de remontées mécaniques au Meilleret. En privé, il pratique des activités sportives sur lac Léman et en montagne autour des Diablerets, avec sa femme Cornélia et ses deux enfants Marie-Joe et Pablo : vtt, ski, ski de fond, randonnée et jusqu’il y a peu parapente. Il est engagé pour la collectivité en tant que membre de l’Apcado des Diablerets, membre du conseil communal à Blonay et président de sa commission de gestion.

 

Joan Trachsel

Durabilité-éco-activités
LinkedIn

Plus d'infos...

Joan Trachsel natif et habitant des Diablerets, ce jeune indépendant met volontiers à disposition ces compétences pour les événements associatifs locaux. Heureux de participer à l’aventure Isenau 360 afin de pouvoir, entre autres, compenser ces carences en vitamine D à la buvette de Floriette.

Anne-Marie Vial

Groupe Durabilité-éco-activités

Plus d'infos...

Anne-Marie Vial, binationale germano- « ormonanche », médecin, mère de 2 enfants et mariée à un fribourgeois ayant succombé à notre belle vallée.

J’ai appris à skier à Isenau , tout comme mes ancêtres des Ormonts,  ainsi que nos enfants.

Pour ces derniers il était terrible de voir disparaitre les pistes avec les télécabines rouges.

Je m’intéresse beaucoup à l’écotourisme et suis très préoccupée par les défis environnementaux auxquels, nous, humains seront confrontés.

Partenaires

Nous remercions tous nos excellents partenaires et conseillers, qui nous ont accompagnés tout au long de l’élaboration de ce projet :

  • M. Emmanuel Estoppey, Consultant Eqiilab
  • M. Jean-Michel Stauffer, Innovaud
  • M. Eric Nanchen, Fondation pour le Développement Durable en Montagne
  • M. Jean-Chrishope Fallet, WWF Suisse
  • Mme Laure-Emmanuelle Perret, Element Consulting (énergies renouvelables)
  • Office du Tourisme des Diablerets

Dernières nouvelles

Retrouvez les dernières nouvelles du projet Isenau 360

Message du GT, 12 décembre 2019

Les Diablerets, le 12 décembre 2019 Mesdames, Messieurs, Cher/es ami/es d’Isenau, Le Groupe de Travail vous avait promis des nouvelles pour la fin octobre, le dossier rentabilité nous a pris plus de temps que prévu et nous avons également souhaité bien analyser les...

Message du GT, 7 août 2019

Chers amis d’Isenau, Dans le cadre de la procédure au Tribunal fédéral, la municipalité d’Ormont-Dessus nous a informé que la cour a rejeté l’effet suspensif réclamé par les opposants. Ceci signifie que l’arrêt du tribunal cantonal est exécutoire et que le PPA va...

Message du GT, 17 juillet 2019

Les Diablerets, le 17 juillet 2019 Mesdames, Messieurs, Cher/es ami/es d’Isenau, Il y a quelques semaines le Groupe de Travail Isenau 360 annonçait qu’un recours au tribunal fédéral était déposé par l’un des opposants (le deuxième ayant renoncé à recourir) et que nous...

Questions fréquentes

Sur la base de vos retours, de vos avis, de vos commentaires et de vos idées, nous avons estimé qu’il serait une bonne idée de réaliser une Foire Aux Questions qui permette de donner des réponses à certaines interrogations que vous pouvez vous poser et clarifier aussi les raisons pour lesquelles certaines idées soumises ne pourront pas être prises en compte même si elles sont très bonnes, ceci dans l’optique de pouvoir enfin communiquer de manière transparente sur ce dossier.

Pourquoi utiliser le titre Isenau360 pour nos recherches ?
Parce que le Groupe de Travail estime que l’une des pistes de travail importante est de réaliser un domaine ‘’360 degrés’’ dont la rentabilité ne vient pas que de la partie Remontées mécaniques et ski mais aussi du reste de l’offre (activités, restauration, événementiel, sponsoring, crowdfunding, bourses pour activités de recherche etc)
Dans le sondage, le terme Vintage est utilisé. Comme l’ancienne télécabine est démontée, cela ne ferait plus de sens de faire ‘’du vieux’’?
Le terme Vintage ne signifie pas que le matériel doit être vieux. La conviction du GT est qu’il faut se démarquer de la concurrence. L’installation est techniquement moderne et aux normes, mais le domaine doit jouer sur l’authenticité et un design particulier accrocheur, le slogan est axé sur le slow motion (vieux bois, cachet, produits du terroir, approche durable, etc)
Pourquoi l’ancienne télécabine a été démontée avant l’annonce de la reconstruction ?
L’Office fédéral des transports a exigé que le câble soit déposé pour raisons de sécurité. Les pylônes ont été également déposés par TVGD qui a saisi l’occasion de l’intervention d’une entreprise spécialisée. La concession étant échue, le démontage n’influe pas sur les chances d’obtenir une nouvelle concession.
Nous avons entendu que la buvette d’Isenau ne serait peut-être pas ouverte et la standard non damée cette saison, qu’en est-il?
La buvette ne peut être ouverte que si l’eau courante et des WCs chauffés sont disponibles pour l’exploitant. Ce n’est pas possible pour cette année. La Standard avait été damée l’an passé par la Commune et la Fondation mais un avis de droit laisse supposer que les risques liés à la responsabilité civile sont trop importants en cas d’accident et que seul un exploitant de Remontées mécaniques serait couvert. Les parties concernées cherchent des solutions.
Pourquoi ne pas mettre sur pied une offre hôtelière à Isenau ?
Le lieu s’y prêterait particulièrement bien. En revanche le Plan partiel d’affectation de la zone négocié avec les autorités cantonales et fédérales ne permet pas l’implantation d’une activité hôtelière.
Pourquoi ne pas faire un télésiège plutôt qu’un télécabine, cela coûterait moins cher?
Etant donné que le domaine d’Isenau se veut notamment orienté pour les enfants et les débutants l’accès par un télésiège n’est pas idéal. De plus, les coûts d’un télésiège de 2’500 m se rapprocheraient d’une télécabine sans égaler le confort.
Pourquoi ne pas faire un funiculaire qui pourrait servir de moyen de transport ?
Cela nécessiterait de l’enterrer sur la première partie du tracé avec un surcoût important. De plus, les nuisances sonores et visuelles sont plus importantes.
Pourquoi ne pas faire un projet comme prévu initialement qui partirait depuis le plat des Isles et donc avoir un Hub avec le Meilleret?
Ce projet qui offre en effet divers avantages a été présenté par les propriétaires des installations et les autorités. De nombreuses oppositions ont été déposées et n’ont pas trouvé de solution favorable. Le GT a pour objectif de rouvrir le domaine dans les meilleurs délais, ce qui du coup exclu cette variante à ce jour. Toutefois une prolongation ultérieure reste envisageable.
Pourquoi ne pas faire un projet qui partirait depuis le Col du Pillon?
Un tel projet offrirait de gros avantages comme la connexion avec le domaine du Glacier et le développement de l’offre de ski. Par contre, il nécessite de passer au travers de zones naturelles d’importance nationale (marais, Lac Retaud) et se heurterait à de nombreuses oppositions.
Pourquoi ne pas développer le domaine skiable sur un axe Col du Voret / Palette / Lac d’Arnon ?
Les possibilités de ski dans cette région sont magnifiques. Il y a quelques années cette piste avait été analysée par les autorités et les promoteurs. Une extension du domaine a été clairement exclue par les autorités fédérales et cantonales.
Pourquoi ne pas créer une liaison ferroviaire entre Les Diablerets et Gstaad en passant par le Pillon et faire une télécabine Pillon - Isenau?
La liaison avec le train vers le Col du Pillon est discutée depuis de nombreuses années, c’est un projet fédéral / cantonal le cas échéant et malheureusement très couteux.
Pourquoi n'aurait-on pas pu récupérer le télésiège des Vioz qui, moyennant quelques adaptations, aurait offert une alternative à bon prix?
Le télésiège n’est pas adapté aux enfants pour un domaine skiable à vocation familiale, permettre une pleine autonomie aux enfants. Et la possibilité d’une offre ‘’deuxième main’’ est intéressante mais à priori le marché est quasi inexistant car la législation suisse est si sévère qu’elle ne permet pas ce genre de solution.
Pourquoi ne pas construire une station intermédiaire à la route royale qui permettrait de désengorger le village vu que les habitants des hauts pourraient directement monter et skier la standard avec moins de neige?
Cette option est très pertinente, que ce soit pour le ski en offrant une variant supplémentaire et pour le côté écologique qu’elle amène pour acheminer les résidents. Elle a été chiffrée et représenterait un surcoût de minimum CHF 3.5 mio. Pour l’instant elle ne peut pas être financée.
Nous avons construit aux Diablerets par choix et pas à Villars. Isenau faisait partie des paramètres de ce choix. Nous nous sentons spoliés et nos maisons ont perdu de la valeur. Les impôts fonciers devraient être revus à la baisse! Profitons des vacances de Noël pour faire une réunion débat. Les habitants et les donateurs le méritent.
Votre remarque est compréhensible et les autorités politiques s’en préoccupent. Elles collaborent pleinement pour atteindre les objectifs du GT qui se focalise sur la reconstruction d’Isenau. Le GT souhaite donner l’occasion à chacun de s’exprimer, le sondage est la première étape, une présentation plus complète du travail est prévue pour la période des vacances de février.
Le décret Alpes Voudoises 2020 ayant été raté, le financement prévu ne peut donc pas être réalisé, n’est ce pas purement et simplement la fin du projet?
En effet le financement est l’une des clés du projet et notamment l’une des conditions sine qua non à l’obtention d’une concession.
Les différents discussions que le GT a pu avoir indiquent que des pistes de financement alternatives existent. Il s’agit maintenant de travailler sur le projet et sur sa rentabilité pour pouvoir valider qu’un financement est possible. A noter que, à ce jour, Isenau fait toujours partie de la liste des projets éligibles à un soutien financier cantonal pour autant qu’au préalable il remplisse les critères d’éligibilité fixés par le gouvernement en matière de faisabilité financière, économique, territoriale et environnementale. La décision finale de l’autorité d’octroi demeure réservée.

La beauté d’Isenau

Isenau est un lieu privilégié qui mérite d’être sauvé et respecté, (re-)découvrez ce bijou à travers les objectifs de nos amis photographes.

Entrons en contact !

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question, suggestion ou proposition pour le développement du nouvel Isenau.

15 + 6 =